Accueil l'Energie Créatrice
  >Accompagner par l'éthique® : charte pro
  >Parcours de Anne-Laurence Fritsch
Accompagnement d'enfants en difficultés
  >le cerveau et l'apprentissage - edu-K
Accompagnement d'adultes - Life Coaching
  >Hypnose thérapeutique et hypnothérapie
  >Kinésiologie, technique psychocorporelle
  >Equilibrages énergétiques et TME®
  >Relaxation, Gestion du stress
  >Programmation Neurolinguistique - PNL
ateliers d'autohypnose
Formation certifiante thérapie TME®
  >Annuaire pro des praticiens certifiés
Horaires, tarifs, adresse-fermeture
Infos/Témoignages/Citations/Lectures
Liens Internet
 

LA PROGRAMMATION NEUROLINGUISTIQUE - PNL
Tél : 0692 683 269 pour prendre rendez-vous

Qu'est ce que la Programmation Neuro-Linguistique ?

(Citation de la Fédération NLPNL dont Anne-Laurence Fritsch est membre) :

« La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) est une discipline qui s'inscrit dans le champ des sciences humaines.

Son objet est d'appréhender comment un être humain construit sa propre expérience du monde, des autres et de lui - même et comment il peut la transformer à partir de l'étude des comportements, du fonctionnement mental et des réactions émotionnelles. Ceci, dans le but de permettre à chacun de se réaliser et de s'épanouir dans sa vie personnelle et professionnelle.

"Programmation"
, parce que nous mettons en place tout au long de notre vie, consciemment ou inconsciemment, des programmes, c'est-à-dire des façons de penser, de ressentir, de nous comporter, que nous employons dans notre quotidien (apprentissages, automatismes, habitudes).

"Neuro"
, parce que ces programmes sont codés et inscrits dans nos circuits neuronaux.

"Linguistique", parce que c'est le langage verbal et non verbal qui les structure et qui reflète notre vécu intérieur.

La PNL recouvre un ensemble de techniques génératives simples, efficaces et élégantes, applicables dans les domaines de la communication, de l'apprentissage et du changement personnel.
Elle constitue ainsi, parmi d'autres, un modèle du psychisme humain.

Ce modèle s'appuie, entre autres, sur l'hypothèse que la manière dont nous communiquons avec nous même et avec les autres détermine pour une large part ce que nous faisons de notre vie.
Cette vision de l'être humain est issue des différentes approches qui constituent des bases philosophiques, scientifiques et conceptuelles de la PNL.

Les champs d'application de la PNL sont nombreux et vont du développement personnel à la relation d'aide en passant par le management, la négociation, la médiation, le coaching, la santé, le sport, la pédagogie, les apprentissages de toute nature.

En tant qu'ensemble de techniques, touchant la personne elle-même, la PNL peut faire l'objet d'utilisations bienveillantes comme d'utilisations malveillantes.
C'est entre autres raisons, pour limiter les dérives de certains utilisateurs mal formés ou mal intentionnés que le mouvement NLPNL s'est créé en France.
Sa finalité est de promouvoir une qualité et une éthique dans l'enseignement et l’utilisation de la PNL qui se doivent de respecter la dignité, l'intégrité et l'autonomie de chacun. » (fin de citation)
 



 

Citation du site www.psychologies.com :

NB : je me suis permis de changer le mot "patient" par "client" dans la citation étant donné qu'en PNL et en coaching on parle en termes de client (et non de patient qui est un terme réservé aux professionnels de santé) 

"La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements. Elle privilégie le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps. Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite.

Historique

La PNL a été mise au point en 1972 par John Grinder, professeur de linguistique, et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute. Les deux hommes avaient décidé d’étudier les excellents résultats obtenus par certains professionnels de la psychothérapie et de la communication, parmi lesquels Fritz Perls, le fondateur de la gestalt-thérapie, et Milton Erickson, le père de la nouvelle hypnose. Bandler et Grinder résolurent de réunir en une seule méthode les éléments disparates identifiés chez ces as de la communication, afin de définir les termes d’un savoir-faire conduisant à coup sûr au succès. En France, l’enseignement de cette technique s’est surtout développé par le biais de séminaires destinés aux cadres, négociateurs, pédagogues ou thérapeutes, ainsi qu’à tous ceux qui désiraient acquérir des techniques de communication efficaces, applicables dans leur vie quotidienne.
 
Déroulement d’une séance
 
La PNL fait partie des thérapies brèves (de deux séances à deux ans de consultation maximum). Lors d’un entretien préalable, le client est invité à déterminer ses motivations et à se fixer un objectif à atteindre au cours des séances. Pendant ce temps, le thérapeute observe son patient, afin de savoir quel système sensoriel il privilégie. Chacun d’entre nous est en effet soit visuel, soit auditif, soit kinesthésique – il perçoit l’environnement principalement par la vue, l’ouïe, ou ses émotions –, et crée ainsi son propre filtre, à travers lequel il interprète les événements. Le thérapeute s’adapte alors au mode de communication de son client, pour le guider dans l’exploration de ses comportements et lui permettre de les reproduire consciemment ou de les modifier si nécessaire.

La PNL propose avant tout de mobiliser les ressources de notre inconscient. Ces dernières sont constituées d’expériences ou de connaissances oubliées, de dons encore inexploités qui ne demandent qu’à s’exprimer… Le client doit donc renouer avec la performance, c’est-à-dire avec sa créativité et sa capacité à s’adapter à une situation. Cela s’appelle la «modélisation». Mieux connaître les moments où l’on se sent efficace et compétent permet alors de construire une «boîte à outils», dans laquelle on puisera à loisir au moment de faire face à une situation difficile.

Exemple : une cliente se trouve trop grosse. Ici, l’objectif de perdre du poids doit être formulé de façon affirmative et positive : « Je veux retrouver ma vitalité et ma forme. » La patiente définit ensuite ce qu’elle recherche en poursuivant cet objectif : porter d’autres vêtements, améliorer sa silhouette, se sentir mieux, etc. Puis elle détermine les ressources qui sont à sa disposition pour atteindre son but et décrit avec précision les éléments qui lui permettront de savoir si ce dernier a bien été atteint (son reflet dans la glace, le chiffre sur la balance, la sensation de porter un vêtement dont elle rêvait depuis longtemps…). Par une série de questions, la PNL permet ainsi d’affiner un désir initial pour s’assurer qu’il correspond véritablement à un objectif qui mérite d’être poursuivi. Au cours des séances, le thérapeute et le consultant s’assureront que des objectifs intermédiaires sont satisfaits, afin de construire une amélioration continue qui se manifestera concrètement dans la vie quotidienne.

Mais modifier ses comportements passe avant tout par la pratique. C’est pourquoi il est courant de devoir faire des exercices entre chaque séance. Exemple : pour améliorer votre relation avec les autres, observez leurs conversations habituelles, afin d’en déterminer les points forts et les points faibles. Ainsi, quand vous rencontrez une personne pour la première fois, étudiez le ton de sa voix, sa posture, le choix de ses mots, le rythme de sa respiration… puis efforcez-vous de vous y adapter. Votre échange devrait s’améliorer. Cet exercice, recommandé lors d’entretiens jugés «difficiles » ou impressionnants, permet également de mieux écouter les personnes qui vous sont proches et de découvrir de nouvelles façons de vous adresser à elles, pour vous faire mieux comprendre ou leur signifier que vous les avez comprises.
 
Indications
La PNL est particulièrement efficace pour résoudre des problèmes ponctuels : se remettre d’une rupture ou d’un deuil, préparer un examen, résoudre un blocage précis, sortir d’une série d’échecs, prendre la parole en public… Elle permet aussi d’affronter certains problèmes de santé ou de somatisation, les troubles d’une crise d’identité ou encore de se sentir plus à l’aise en société. Ses outils peuvent être utilisés seuls, mais ils sont souvent intégrés dans un processus global choisi par le thérapeute. N’hésitez pas à l’interroger sur sa démarche.
 
Contre-indications
Il n’y en a pas, hormis les cas de troubles graves de la personnalité qui relèvent de la psychiatrie."
(fin de citation)

Création : Annuaire du bien-être